Image

Voulez-vous « tirer les Rois » avec Padi ?

Padi est allée faire une recherche sur Wikipedia pour connaitre l’origine de la galette et comprendre en cette date de l’Epiphanie, ce que signifie l’expression « Tirer les Rois ». Alors, en cette période où toute le monde va se régaler de galettes et tenter de devenir pour un jour, roi ou reine, voici ce que Padi a trouvé :

 

« À l’origine, l’Épiphanie fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, Noël, avant d’être un jour, est d’abord un cycle qui atteint son apogée au jour marquant le solstice d’hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice — la plus longue de l’année — annonce le rallongement des jours et — par extension — la renaissance de la Lumière censée être à l’origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours et 12 nuits.
Le nombre 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 dieux olympiens, 12 tribus d’Israël, 12 apôtres, etc.)

 

Le cycle prend fin le 6 janvier. C’est à ce moment que les jours commencent à s’allonger de façon sensible, (…) On célèbre alors l’Épiphanie, la manifestation de la Lumière. Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c’est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier alors en vigueur — le calendrier julien — diffère du nôtre) qu’avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 Dieux épiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).

 

En France

Depuis le xive siècle, on mange la galette des Rois à l’occasion de cette fête. La tradition veut que l’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du Pauvre », est destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.

 

 

La « fève »

La traditionnelle fève est accompagnée ou remplacée par un petit sujet caché à l’intérieur de la pâte de la galette des Rois. La personne ayant dans sa part la fève est symboliquement couronnée roi ou reine. (…) Lorsqu’il y a des enfants, l’un d’entre eux – en général le plus jeune – doit se placer sous la table et, tandis que la personne qui fait le service choisit un morceau, l’enfant désigne le destinataire de cette portion.

Certaines familles s’arrangent pour que la fève ou la figurine revienne à un des plus jeunes enfants. Il est couronné roi ou reine et il choisit alors son roi ou sa reine (qui est souvent sa mère ou son père).

Fréquemment, les « Rois » sont tirés plusieurs fois au cours de la période.

Dans le Sud (Est ET Ouest) de la France, traditionnellement on ne prépare pas une galette (au sens littéral) mais une brioche en forme de couronne, (nommée « còca » en occitan) et qui est couverte de sucre granulé. En plus du sucre, elle peut être garnie et/ou couverte de fruits confits. Dans certaines villes du Languedoc (principalement à Montpellier), ces brioches sont appelées « royaumes ».

Dans le Sud-Est, un santon (généralement santon-puce) tend à remplacer la fève.(…) »

Padi et ses amis vous souhaite une bonne et merveilleuse année 2018

Venez faire connaissance avec ses invités :

Fanny, Winny, Anita, Paty, Gabriel, Valentina, Katia, Riccardo, Zaria, Aurore, Genny, Marie, Léo, Stella, Ginevra, Hope, Sonia, Minou, Oya, Sonia, Samuele, Chiara, Romain, Foxy, Agata, Les petits rats de l’Opéra, Pacha, Chiara, Agata, Anita, Furby, Leo, Papone, Stella, Lucia, Anita, Tupak, Amanda.

 

Padi et ses amis vous souhaite
une bonne et merveilleuse année 2018 !

Qui veut écouter une belle histoire pour enfants ?

Vous pensiez peut-être que seuls les enfants aiment qu’on leur fasse la lecture ?
Pas du tout. Les animaux aussi.

Quand j’ai demandé aux enfants d’une amie  » Qui veut écouter une belle histoire pour enfants ?  » Les cris de joie ont jailli et les enfants se sont assis sur le tapis. Mais pas tout seuls…

 

Un livre pour enfants

Un livre pour enfants qui intéresse Winny ! 

 

Padietlaventuredelavie livre pour enfants

J’adore les histoires où on parle aussi de chiens, commente Winny

   

Regardez. J’étais en train de lire à haute voix le premier chapitre de « Padi et l’Aventure de la Vie », quand Winny est venue près de moi et a commencé à écouter. Winny est une petite chienne adoptée quand elle avait juste quelques mois. Abandonnée dans un carton devant la porte d’un refuge, elle a eu la chance de trouver une femme qui l’adore. Aujourd’hui Winny est une vieille dame mais qui ne parait pas son âge ! Elle partage la vie de sa famille. C’est pourquoi, elle a décidé d’écouter avec les enfants les aventures de « Padi et l’Aventure de la Vie ».
                                                                                           
Non seulement elle prêtait attention à ce que je racontais, mais elle s’est mise à regarder les dessins.

C’est alors que Foxy a sauté sur le fauteuil et s’est joint à la lecture.

Un livre pour enfants de Amanda Castello

Moi aussi, je veux voir ! dit Foxy

Foxy est le petit dernier. Un chien adopté lui aussi. C’est un « Ch’ti » pure souche.  Trouvé abandonné dans un fossé, près d’Amiens, recueilli par un couple et mis à l’adoption, il est venu tenir compagnie à Winny.

Qu’en dites-vous ?

Padi et l'aventure de la vie livre d'Amanda Castello

 » Quand je regarde le paysage, je pense à Padi et à tous ses amis animaux et humains…  » médite Foxy

 

Si vous voulez découvrir la belle histoire pour enfants « Padi et l’Aventure de la Vie », le livre est en vente sur Amazon. Un beau cadeau pour Noël.

Une barrière refermée à jamais…

Padi enfant deuil parents cimetière

Ils s’appellaient Ophélia, Loïc, Alan, Yonas, Diogo, Teddy et ils ne sont plus avec nous. Ils étaient dans le bus scolaire. Neuf de leurs amis sont encore en très grand danger.

Et puis il y a les autres, gravement blessés, mutilés, lacérés, choqués… et puis, il y en a encore d’autres, passagers du bus scolaire qui suivait, spectateurs malgré eux d’une tragédie évitée, médusés, bouleversés, terrorisés… Et puis, il y a les parents, les amis, les enseignants, les voisins, les habitants de la ville, des alentours, de la région, brisés, consternés… Et enfin, il y a nous, les inconnus, éloignés de Millas, stupéfaits, émus, impuissants devant leur écran de télévision ou celui de leur ordinateur.

J’ai pris du temps pour écrire et partager avec vous une réflexion, car la hâte est mauvaise conseillère. Il ne nous appartient pas de savoir si la barrière était levée ou fermée, mais de comprendre que la barrière, à jamais refermée, s’est abattue sur leur cœur, coinçant leur mémoire dans ses mâchoires.

Que faire ? Au-delà des blessures du corps, celles de l’âme sont très longues à cicatriser. Un long parcours attend enfants et parents. Il faut du temps, beaucoup de temps. Et rien ne sera jamais plus comme avant.

Que faire ? Se mettre à l’écoute, avec patience, sans forcer, sans questionner. Laisser venir… les mots, les pleurs, les cris, la colère, la douleur, les silences, l’absence. Ne pas juger, ne pas suggérer, ne pas chercher à savoir, permettre aux besoins de s’exprimer, comme ils le peuvent. Rien n’est plus délicat que l’accompagnement de l’Autre. Accompagner signifie aller à la vitesse de l’Autre, là où il choisit d’aller et non là où je crois il serait mieux d’aller.

 

padi enfant doutes angoisse mort

Un accident comme celui-ci porte un traumatisme qui ne s’effacera jamais. C’est un deuil très lourd à porter. Peut-être le premier deuil de ces enfants. Plus fragilisées encore par leur jeune âge, les jeunes victimes de Millas passent par le même sens d’égarement, d’incompréhension, de peurs, d’angoisse que celles des attentats du 13 novembre.

Parfois, les réactions post traumatiques peuvent être différées. C’est une capacité qui appartient à l’enfant et au jeune adolescent de suspendre ses émotions dans le temps et dans l’espace. Faire comme si… mais les émotions confinées réapparaîtront plus tard, et parfois même violemment.

Il est important de respecter chaque enfant et de lui laisser l’initiative de la demande mais l’observation de son comportement, des changements éventuels dans ses réactions, habitudes, goûts etc. est fondamental. C’est naturellement du ressort des parents et des psychologues de la cellule d’aide aux victimes déjà en place à Millas.

Padi enfant cimetière

Et nous qui sommes loin ? Que faire contre une barrière refermée à jamais ?
Envoyer de l’énergie positive, des pensées d’amour et des prières et… ne pas les oublier.

Amanda Castello, auteure de  » Padi et l’Aventure de la Vie « 

padi_et_laventure_de_la_vie

Micky, la belle illustratrice de Padi et l’Aventure de la Vie, ce superbe livre pour enfants

Aujourd’hui je veux vous parler d’une très belle jeune femme avec des cheveux noirs de geai, une typique beauté méditerranéenne. C’est bien normal, me direz-vous, puisqu’elle est italienne !
Elle est la belle illustratrice qui a réalisé tous les dessins de mon livre « Padi et l’aventure de la vie », ce superbe livre pour enfants.

Micky, ou plus exactement Michela Salotti, est née à Piacenza. Elle est maman de deux petites filles, de 9 et 12 ans. Son travail va de l’illustration dans l’édition à la bande dessinée en passant par le livre, le scénario et la vidéo d’information. Elle écrit des livres pour la jeunesse mais depuis quelque temps aussi pour adultes.

Michela Salotti illustratrice

             Michela Salotti, l’illustratrice

Notre rencontre a été un véritable coup de foudre. Laissez-moi vous raconter comment tout a commencé.
J’avais envoyé à quelques professionnels de l’illustration un résumé de mon histoire pour enfants, avec la méthodologie que j’avais créée et quelques dessins et photos comme exemples afin de faire comprendre ma démarche à l’artiste.
Après avoir reçu de nombreuses propositions, mon choix a porté sur Michela Salotti. Son style était épuré, les traits sans fioriture, la petite fille ressemblait exactement à celle que j’avais imaginé, Padi.

Amanda Castello et Michela Salotti                            Amanda Castello et Michela Salotti

Michela Salotti et Amanda Castello au travail

Je me suis rendue chez Michela Salotti. Quand je crois fortement à un projet, je l’exprime toujours avec passion. C’est ce que j’ai fait chez Micky. Il fallait que mon illustratrice s’immerge dans cette aventure comme un plongeur au cœur de l’océan. L’avenir de « Padi et l’aventure de la vie » dépendait de cette fusion entre Padi, elle et moi. Je lui ai alors expliqué l’importance de l’association entre les dessins qui appartiennent au monde imaginaire de l’enfant et les photos qui représentent la réalité.

Pendant que je parlais, ses yeux s’écarquillaient. Je lui ai montré l’ébauche de mon livre, lui illustrant le but de Padi, la méthodologie que j’avais choisie pour ce livre, la partie interactive créée pour capturer l’attention de l’enfant d’abord, puis sa confiance, la place précise des photos et des dessins que j’avais griffonnés.

Pourquoi mélanger les dessins et les photos? m’a-t-elle demandé. Je suis illustratrice, je dessine, je joue avec les couleurs mais je n’y connais rien en photographie.

Michela Salotti et Amanda Castello               Michela Salotti et Amanda Castello

Comment rassurer l’illustratrice de talent qui me regardait comme si je débarquais d’une autre planète ? Mais Micky est une jeune femme sensible et intelligente. Ma démonstration lui a permis de comprendre qu’il s’agissait là d’un point fondamental de ce livre. Dans le monde magique de l’enfance règne la représentation graphique de la fable. Mais le dessin ne s’identifie pas à la réalité et l’enfant en grandissant pourrait ne pas reconnaître une scène de son environnement car elle ne correspondrait pas à l’image mémorisée qu’il en a. En associant le dessin à la photographie de la même scène, on créé une relation harmonieuse avec le réel par le biais d’une combinaison judicieuse entre dessins et photographies.

Micky m’écouta avec attention. Je lui ai demandé de créer des dessins et aussi de traduire des photographies en dessins. Cela peut paraître difficile à comprendre, mais regardez bien ces photos :

intervention chirurgie chien vétérinaire

 La photographie de l’intervention réelle du chien 

dessin de l'intervention du chien
                                       Reproduction graphique de l’intervention du chien

 

Mon ami vétérinaire, Aldo Vezzoni, a lui aussi été mis à contribution. Je lui ai demandé de photographier une intervention chirurgicale dans laquelle on pouvait voir le processus de l’anesthésie et de l’intubation. Puis j’ai fait faire à mon illustratrice la représentation graphique de la photographie. Le jeune lecteur a donc la possibilité d’appréhender la réalité avec une modalité qui lui est propre, le dessin, mais en même temps, grâce à la photographie, il est en mesure d’identifier et de relier son imaginaire à la réalité.

Ici vous avez la photo des chenilles dans la nature et la représentation graphique des mêmes chenilles.

 

les chenilles

              Photographie des chenilles

dessin des chenilles

      Représentation graphique des chenilles

 

Nous nous sommes rencontrées plusieurs fois, l’illustratrice et moi. Micky me soumettait ses dessins, nous étudions l’emplacement par rapport au texte et, plus le travail se développait, plus l’enthousiasme de mon illustratrice grandissait.

Michela Salotti et Amanda Castello

 

Le premier test de mon histoire structurée avec les dessins et les photos, Micky l’a fait sur ses deux petites filles. En observant leur réaction, elle comprit alors que mon raisonnement était correct. Les questions des enfants, la manifestation de leurs émotions étaient là pour confirmer que ma méthode était juste.

Je dois beaucoup à Michela Salotti. Elle a été très patiente avec moi. Ce n’est jamais facile de travailler avec un auteur qui a des idées très précises et considère le dessin non pas comme une œuvre d’art en soi mais comme un outil pédagogique ! Le résultat vous l’avez entre les mains. De nombreux enfants, de différents âges, ont déjà lu « Padi et l’Aventure de la Vie » et sont devenus amis et complices de la petite Padi.

 

Merci Micky et longue vie à « Padi et l’Aventure de la Vie » !
Si vous cherchez une bonne illustratrice, voici son site : www.michelasalotti.it

 

Enfant livre Padi et l'aventure de la Vie

                à 2 ans on regarde les images…

    les Petits Rats de l'Opéra lisent " Padi et l'aventure de la Vie "

            On se fait aider par sa tante…                        Les Petits Rats de l’Opéra lisent Padi 

 

Et enfin, on lit tout seul. On répond aux questions de  » A toi de jouer « , on apprend de nouvelles choses grâce aux  » Conseils de Padi « . C’est l’Aventure de la vie avec leur nouvelle amie : Padi !!

©Amanda Castello

Quelques commentaires sur le livre pour enfants Padi et l’aventure de la vie

livre pour enfant lectrice

Padi  est un outil pédagogique pour les  » Grands  » !

Parents, grands-parents, enseignants, éducateurs, soignants… Toutes celles et ceux qui se dédient à accompagner un enfant sur son chemin de vie trouveront en ce livre pour enfants une série de conseils, des exercices à partager avec l’enfant ou simplement le plaisir de lui lire cette belle histoire.

Voici quelques commentaires de lectrices et lecteurs déjà publiés sur Amazon.
Vous pouvez les lire en entier sur cette page.

 

 

livre pour enfants Commentaires clients Amazon 3

livre pour enfant

 

livre pour enfants Commentaires clients Amazon 4

livre pour enfant

 

Si vous voulez profiter de la promotion, vous avez encore jusqu’à demain,
« Padi et l’aventure de la vie »
est sur Amazon.fr 

promotion noel livre jeunesse

 

 

« Padi et l’aventure de la vie » : personnages et acteurs humains et animaux

Padi_livre

Padi joue soit le rôle de narrateur, soit celui de protagoniste. Elle n’est jamais extérieure aux histoires. Elle introduit le thème et s’implique dans l’histoire avec ses questions et ses émotions.

Amadigi le pompier, sert de facilitateur. Il est l’allégorie du père, de la mère, du grand frère, de l’enseignant, de l’ami. Sa capacité d’écoute permet à Padi de s’exprimer. Jamais, il ne banalise ses réactions, démontrant attention et intérêt pour son histoire, répondant à toutes ses questions. Il explique et interprète dans un langage facile quelques-uns des phénomènes complexes de la nature y compris la mort. Il représente le gentil héros, conseiller et sauveteur, une image rassurante qui plaît au jeune lecteur et avec qui il peut facilement entrer en communication comme Padi elle-même.

pompiers_livre_enfant

Quel est l’enfant qui n’a pas dit «  Quand je serai grand, je serai pompier ? » Le personnage d’Amadigi propose au lecteur adulte un modèle de dialogue sincère et loyal avec l’enfant. Il ne fuit pas ses questions, même les plus délicates. Il répond avec des mots simples. Il s’identifie à son interlocuteur, il l’attend tout en respectant ses temps. Il sait susciter une discussion en posant d’autres questions à Padi pour permettre à ses préoccupations, questions latentes ou non clairement formulées de prendre forme. En agissant ainsi, le sens de l’interdit ou du tabou disparaît. Il est d’ailleurs souvent à la base des conflits survenant à l’âge adulte et qui ont leur origine dans les non-dits de l’enfance et la non-écoute de l’adolescence.

Grâce à de brèves histoires poétiques, à l’observation directe et au réveil conscient des souvenirs, l’enfant  – ici avec Padi – est invité à exprimer ses doutes, peurs, tristesse, colère… sans avoir honte des sensations éprouvées, en découvrant qu’elles s’appellent émotions et qu’elles font partie intégrante de sa vie. L’aspect naturel des émotions et le caractère indispensable de leur expression sont mis en évidence tout au long du récit en tant qu’élément fondamental de l’équilibre de la personne.

De chapitre en chapitre, le jeune lecteur se familiarise avec les personnages. Il se reconnaît dans certaines situations et prend davantage confiance dans ses capacités pour enfin s’accepter comme instrument d’évaluation de la réalité.

animaux_oiseau -Digi_livre_enfant

À côté des deux personnages centraux, Padi et le jeune pompier, les histoires mettent en scène de nombreux animaux et la nature personnalisée dans le récit de l’arbre qui accueille les chenilles. Le petit oiseau Digi permet à l’adulte de construire une réflexion avec l’enfant sur la responsabilité que représente le fait de recueillir et de prendre soin d’un orphelin blessé. La réhabilitation de la créature aide le jeune lecteur à comprendre le sens d’un engagement et l’amène à assimiler le plus large concept de solidarité consciente et durable.

La libération de Digi pose le problème de la séparation et engendre un contrecoup émotionnel.

Accepter que le besoin de liberté de l’oiseau soit plus important que notre désir de le garder avec nous, encourage l’enfant à réfléchir sur la relation à l’autre, sur les conséquences d’un comportement égoïste et sur la valeur du don.

les chenilles et les papillons_livre_enfants

Le chapitre sur les chenilles et les papillons laisse entrevoir le début de l’observation du cycle de la vie. Avec la métamorphose sont effleurées certaines questions qui préparent au problème plus complexe qui va suivre : la séparation définitive et irréversible, la mort de l’animal aimé.

Dans les chapitres Tu as dit papillon ?  et La véritable histoire du roi Arthur sont dévoilés le mystère de la métamorphose de la chenille et le secret de la lente construction d’une chrysalide. En plus de fournir des connaissances utiles à l’enfant sur l’un des phénomènes les plus étonnants et magiques de la nature, ce chapitre met en exergue certaines valeurs comme l’effort, la persévérance, la patience et la détermination pour atteindre un but.

Il présente également les émotions pénibles (la peur de la chenille, les incertitudes sur son sort) mais aussi certains principes fondamentaux tels que la continuité de la vie et de son respect.

cycle de la vie_livre_enfants

Si vous voulez en savoir davantage, « Padi et l’aventure de la vie » est disponible sur Amazon.fr 

Serez-vous la gagnante ou le gagnant ?

 

Si vous me suivez sur mon blog ou sur cette page, si vous lisez mes articles ou regardez mes vidéos c’est que vous êtes intéressé/e par toutes les questions de l’éducation, de l’accompagnement d’un enfant ou d’un adolescent et que vous pourriez avoir besoin d’une aide éducative.

Si vous vous êtes inscrit/e sur mon blog, vous avez reçu mon cadeau « Le Livret des Grands », qui est déjà en lui-même une aide éducative importante ( si vous ne vous êtes pas encore inscrit/e, il est encore temps. Faites-le ICI). C’est un vade-mecum pour aider l’adulte à accompagner un enfant dans les situations délicates qu’il traverse au cours de sa vie, situations qui peuvent être les siennes propres ou celles des personnes qu’il aime. Pourtant, même en y mettant tout son cœur et sa bonne volonté, on est parfois en difficulté pour donner des réponses justes et un soutien efficace.

Je vous fais donc une proposition.

Il ne s’agit pas d’un concours, comme on n’en voit beaucoup par ici, mais d’une aide supplémentaire que je voudrais vous apporter.

à partir d’aujourd’hui :

Aux trois personnes extraites qui auront profité de ma promotion de Noël pour se procurer « Padi et l’aventure de la vie » et qui m’enverront un justificatif de leur achat, par mail ou par MP, je leur offrirai la possibilité d’un entretien personnalisé gratuit par Skype, une aide éducative de grande valeur.

Attention ! La promotion terminera samedi à minuit.

Vous avez jusqu’à dimanche pour m’envoyer la preuve de l’achat afin de participer à l’extraction des trois gagnantes ou gagnants qui bénéficieront d’un entretien gratuit de 30 minutes avec moi après voir lu le livre.

Je communiquerai le nom des heureux bénéficiaires directement et sur mon blog.

 

Quand vous aurez lu ce livre, vous pourrez alors me soumettre les questions qui vous posent problème et au cours de cet entretien j’essaierai de vous apporter mon aide. Il n’y a pas de limite dans le temps. Je vous demande juste d’avoir lu le livre car le sujet de notre entretien portera sur les enfants. Écrivez-moi par MP ou par mail et nous fixerons un rendez-vous par Skype.

N’est-ce pas une bonne idée et un beau cadeau également pour vous-même ?

J’attends vos mail ou MP !

 

promotion noel livre jeunesse

 

Un cadeau de la part de Saint Nicolas

Saint Nicolas

Une superbe Promotion pour vos cadeaux !

Accompagné de son petit âne, Saint Nicolas apporte aujourd’hui 6 décembre, des cadeaux aux enfants sages. Comme vous l’avez compris de l’interview que m’a faite Alice Quinn,  » Padi et l’Aventure de la Vie  » est un superbe livre à offrir pour Noël.

Padi a demandé à Saint Nicolas s’il pouvait être son ambassadeur auprès de tous les enfants qui souhaitent connaitre ses histoires. Il a accepté ! Voilà pourquoi  Padi et l’Aventure de la Vie, sera en promotion du 6 au 16 décembre !

10 jours complets pour vous permettre de vous procurer ce magnifique livre de 134 pages en quadrichromie, avec plus de 200 photos et dessins à  19 Euros !

En un clic sur cette image vous êtes sur Amazon et vous profitez ainsi de la promotion !

Saint Nicolas

Voici l’interview que m’a faite Alice Quinn

Nous y sommes! Le grand jour est arrivé.

Voici l’interview que m’a faite Alice Quinn, à regarder ici !

Créatrice du personnage de Rosie Maldonne et auteure de nombreux livres, Alice Quinn organise chaque mois des « causeries littéraires ». A cette occasion, elle invite un ou une auteure. On parle livres, on se raconte des anecdotes d’écriture, on rit. Car Alice Quinn trouve toujours le côté ludique, même dans un discours très sérieux. Elle adore Padi et l’Aventure de la Vie et elle m’a fait subir un « interrogatoire » très serré. Vous verrez…

Venez nous rejoindre et laissez un commentaire, cela nous fera plaisir à toutes les deux.

 

 

promotion noel livre jeunesse