Image

Archive for Padi et l’aventure de la vie

voici une super video qui vous parle de la libraire Sandrine Babu et de sa librairie

 

Voici mon dernier message avant notre rencontre à la Librairie L’Instant vendredi 8 mars. J’espère que nous pourrons réaliser une vidéo de cette première rencontre exceptionnelle de Padi dans une librairie en France. En attendant voici une super video qui vous parle de la libraire Sandrine Babu et de sa librairie. 

 

 

En effet c’est une toute première puisque Padi n’a encore jamais été présentée dans une librairie. Je ne peux qu’exprimer ma gratitude à Sandrine Babu, titulaire de cette très jolie librairie, qui a accepté d’accueillir Padi.

Si vous êtes trop loin de Paris et que vous souhaitez un jour rencontrer Padi, vous aussi, dans une librairie de votre ville, n’hésitez pas à prendre contact avec moi et nous essaierons, Padi et moi, de venir là où vous vous trouvez.

Voici le joli marque-pages que j’aurai le plaisir d’offrir à toutes celles et ceux qui me feront le plaisir et l’honneur de venir à la présentation de « Padi et l’aventure de la vie » à la Librairie L’Instant, vendredi 8 mars. 

Il y a tellement de sujets difficiles que les adultes ne savent pas aborder avec les enfants. Avec l’aide de Padi, tout est beaucoup plus facile. 

Une belle histoire, une interaction proposée aux jeunes lecteurs et des conseils pour approfondir certains sujets qui peuvent intéresser de façon différente, selon les âges des enfants.

Je vous attends. Surtout, parlez-en autour de vous et écrivez-moi si vous avez des questions ou des suggestions. 

À vendredi !

 

 

Suivez-nous :

Les impressions de mes lectrices et lecteurs

Les lectrices et lecteurs de « Padi et l’aventure de la vie » ont écrit leurs impressions après avoir lu et utilisé ce livre. Avec qui ?  Avec leurs enfants, leurs petits-enfants, leurs élèves, leurs jeunes patients…

Les commentaires sont toujours très importants pour les futurs lecteurs qui s’interrogent sur le contenu d’un livre. En voici quelques-uns qui doivent pouvoir vous intéresser.

 

« Un livre d’une intelligence flamboyante !!! Voilà un livre formidablement illustré et écrit qui va contribuer à changer les mentalités. Ouf, il était temps ! Nos enfants sont prêts à entendre des propositions de parcours terrestres différents. Ceux que nous leur désignons habituellement les poussent inéluctablement vers la frustration, le désespoir et la culpabilité. Car enfin, il faut bien le reconnaître, les objectifs de vie de nos sociétés matérialistes sont axés sur la « réussite sociale », la compétition et la consommation avec en corollaire la terrible angoisse de la mort qui est l’anéantissement de la matière. Les « non-dits » de l’inéluctable devenant de ce fait obligatoires. Il faut tout revoir depuis le début, en s’adressant aux futures générations comme le fait Amanda Castello dans ce livre à l’intelligence flamboyante. Oui, pour évoluer vers un monde meilleur, c’est exactement de cette façon qu’il faut présenter le top départ de notre court passage terrestre. Merci Amanda. » Dr. Jean-Jacques Charbonier

« Je pense que le livre « PADI et l’aventure de la vie » destiné aux enfants, devrait être lu avant tout par les adultes. Souvent, nous essayons de lisser et d’éliminer tous les obstacles que les enfants peuvent trouver sur leur chemin, croyant ainsi les protéger et les défendre contre les problèmes de la vie, mais il n’en est rien. Cela est particulièrement vrai quand il s’agit de souffrance, de maladie et, par-dessus tout, de la mort. Le livre nous aide à réfléchir sur le fait que dire « Les enfants auront tout le temps plus tard pour cela », n’est rien de plus qu’un moyen de laisser les enfants sans outils de défense et de soutien lorsque le moment sera venu, en nous découvrant, de plus, nous les adultes, non préparés à les soutenir.Je me suis sentie mise en cause en tant qu’enseignante. Je me suis sentie mise en cause en tant qu’éducatrice et je me suis demandé pourquoi. En effet, bien que convaincue que nous devons nous mettre aux côtés des enfants, les prendre par la main et, ensemble, surmonter les difficultés, j’ai difficilement abordé, aussi bien avec les élèves qu’avec leurs parents, ce thème de la maladie et de la mort.Je pense donc que le livre est à recommander aux adultes comme aux enfants. Aux adultes, il leur permettra de réfléchir, de se remettre en cause et de discuter avec leurs enfants et leurs élèves ; il leur offrira également des outils concrets pour construire ce délicat dialogue. » Danièle, 52 ans, enseignante d’école primaire

« Il est évident que cet ouvrage trouve une place privilégiée dans le monde des enfants confrontés à la souffrance et au deuil. Il représente également un magnifique allié pour les adultes qui sont investis dans l’accompagnement de tous ces jeunes éprouvés… Il a l’immense mérite d’être extrêmement pédagogique et de sortir la mort de l’ombre pour nous rappeler qu’elle est inscrite dans la vie. En y ajoutant une dimension écologique, c’est aussi sensibiliser les générations à venir sur le sens et le respect à offrir « au vivant », or l’enjeu est de taille aujourd’hui ! » Martine Nectoux, Infirmière clinicienne, Chargée de mission à l’Observatoire National de la Fin de Vie (ONFV) et formatrice au Centre National de Ressources (CNDR) Soin Palliatif 

 

« L’utilité de ce livre est double : pour les adultes, cela représente une excellente opportunité de discuter avec les plus jeunes sur des sujets « difficiles » comme la maladie et la mort ; pour les enfants, une occasion d’apprendre à reconnaître et à gérer les moments difficiles de leur vie. J’ai personnellement vérifié le bien-fondé de ce livre en le lisant avec mon fils devenu orphelin de père à l’âge de 9 ans. » Natasha

 

Je répondrai à toutes vos questions si vous m’écrivez ou encore mieux si vous venez directement, vendredi 8 mars, à la Librairie L’Instant, à Paris, pour la présentation de «  Padi et l’aventure de la vie ».

 

Suivez-nous :

Notre rendez-vous se rapproche…

 

Notre rendez-vous se rapproche et je suis heureuse de pouvoir retrouver celles et ceux que je connais déjà et découvrir les nouveaux ami/es de Padi. 

 

« Padi et l’aventure de la vie » a vraiment été une aventure pour moi car c’est un livre qui est né sans éditeur et, comme vous le savez, faire connaître un ouvrage de ce type sans avoir le soutien d’une structure éditoriale qui puisse le faire connaître, est un parcours à obstacles.

Et pourtant, Padi est aujourd’hui présente dans de nombreuses familles, des associations de bénévolat, des structures pédiatriques et tant d’autres… 

Padi est devenue l’amie de beaucoup d’enfants mais elle est aussi un outil important pour les adultes qui désirent les aider à comprendre le cycle de la vie.

 

Voici quelques témoignages

 


 

 

Le débat de vendredi autour de ce livre sera animé par une très grande amie. Elle réside en Guadeloupe et sera présente à Paris pour cette occasion : Annie Babu.

 

Rendez-vous vendredi 8 mars

de 19 heures à 20h30

 


Librairie L’Instant
118 rue de Lourmel
75015 Paris
Tél. 01. 46. 22. 26. 64
Métro Boucicaut – Bus 62 Boucicaut

 

 

Passez l’information à vos connaissances qui résident en Île -de-France et à très bientôt !

 

 

Suivez-nous :

Padi vous donne rendez-vous en libraire, vendredi 8 mars

 

Une grande nouvelle :

« Padi et l’aventure de la vie » est enfin disponible dans toutes les librairies de France et de Navarre !

En effet grâce à Bookelis vous pouvez demander à votre libraire de regarder sur son ordinateur et il trouvera sans problème « Padi et l’aventure de la vie » et vous le commandera.

Jusqu’à présent ce livre était seulement disponible sur la plate-forme d’Amazon et il n’était possible de le commander que de cette façon. Mais de nombreuses personnes ne disposent pas d’un ordinateur, ne savent pas se servir d’Internet où n’aiment pas commander sur des librairies en ligne comme Amazon. Le problème est donc résolu aujourd’hui avec cette nouvelle possibilité offerte par Bookelis.

 

 

Vendredi 8 mars, de 19 heures à 20h30, je serai à la librairie l’Instant de Sandrine Babu pour vous raconter comment est né ce livre, son parcours, ses réussites, et tout le chemin qu’il veut encore faire pour aider les enfants, les familles, les enseignants, les éducateurs, les soignants à comprendre le cycle de la vie.

 

Librairie L’Instant
118 rue de Lourmel
75015 Paris
Tél. 01. 46. 22. 26. 64
Métro Boucicaut – Bus 62 Boucicaut

 

Si vous êtes en région parisienne et que vous avez plaisir à me rencontrer je vous y attend avec joie !

Voici quelques questions qui probablement seront posées afin d’animer le débat et des commentaires qui ont déjà été publiés sur ce livre par les lectrices et lecteurs.

 

 

Suivez-nous :

La Campagne de Padi : un succès grâce à vous !

VICTOIRE ! MERCI  !

La Campagne  » Offrez Padi et l’aventure de la vie à un enfant en difficulté  » est terminée. 

Vous avez été très nombreux à participer et je ne vous remercierai jamais assez pour votre générosité. 

  • Grâce à vous, de nombreux enfants ont désormais le livre  » Padi et l’aventure de la vie  » entre les mains ;
  • Grâce à vous, des services d’oncologie pédiatrique, des hôpitaux pédiatriques, des associations d’accompagnement aux enfants et aux familles, des professionnels de santé de divers disciplines, des psychologues, des assistantes sociales se servent de Padi avec leurs jeunes patients ; 
  • Grâce à vous, des écoles, des bibliothèques peuvent mettre  » Padi et l’aventure de la vie  » à disposition des écoliers, des lycéens et de leurs enseignants ;
  • Grâce à vous, des familles ont enfin Padi comme amie et confidente.

En deux mois et demi (du 20 juillet au 30 septembre) 95 exemplaires de  » Padi et l’aventure de la vie  » ont été achetés au prix coûtant et faits envoyer dans différentes régions de France.

Ci-dessous, je vous ai mis la carte de France avec les départements où vous m’avez signalé avoir fait arriver le livre. Il en manque certainement. C’est si beau de regarder l’Hexagone parsemé du visage de Padi ! Bien sûr, il y a des  » trous « , mais, qui sait, un jour seront-ils comblés…

J’attends les retours des structures et associations qui ont reçu Padi. 

Si vous avez Padi à la maison, envoyez-moi une photo du livre chez vous, avec vos enfants ou quelqu’un des vôtres, famille ou ami/es, y compris vos animaux de compagnie !

Je vous demande une dernière faveur : écrivez un commentaire sur ce livre et publiez-le sur Amazon.

Si vous n’y arrivez pas, envoyez-le moi sur Facebook ou par mail: amanda.castello2010@gmail.com

Tout le monde n’est pas sur Facebook et avant de décider d’acheter un livre, les visiteurs sur Amazon s’informent de l’opinion du public en lisant les commentaires.

Vous avez été magnifiques ! Ce geste de solidarité m’a profondément touchée. Ce sont des situations comme celle-ci, ces partages désintéressés qui nous montrent que l’être humain est capable de grandes choses. Je ne peux que vous exprimer toute ma gratitude.

 

 

Suivez-nous :

« Oscar et les animaux totems » d’Eugénie RAYNAUD

Aujourd’hui je vais vous présenter une très belle personne
PADI l’aime beaucoup : Eugénie Raynaud

Elle est belle dans tout les sens 

Mais qui est-elle donc ?

Eugénie Raynaud

Il y a dans la vie des expériences absolument imprévues qui viennent modifier les programmes que nous avions conçus. Ce peut-être un clin d’œil du destin, une rencontre, un retard, un accident… tout élément qui se manifeste sur notre parcours et nous fait définitivement changer de route ou, pour le moins, nous poser des questions.

Eugénie a expérimenté une première régression dans les vies antérieures à 17 ans et depuis lors, non seulement elle s’est posée de nombreuses questions, mais elle a cherché des réponses. 

Parallèlement à ses études, qui l’ont conduite sur la route du management d’entreprise mais qui étaient loin de correspondre au désir de son âme, elle s’est intéressée à des techniques et à des méthodes en mesure de lui faire comprendre le message de cette curieuse expérience.

L’Univers sait ce qui est bon pour nous et place sur notre chemin des signes, des personne, des savoirs… Tout est à disposition, mais tout est laissé à notre libre arbitre. Le choix nous appartient. Eugénie l’a compris. Elle a saisi les occasions qui se présentaient et s’est formée à différentes techniques et méthodes thérapeutiques. Après avoir expérimenté sur elle-même et obtenu des bénéfices significatifs, elle a senti qu’elle pouvait devenir un instrument de ce même Univers afin d’apporter aux autres, dit-elle « un mieux-être et surtout une compréhension des problématiques de vie ». Sa Mission de Vie était révélée.

Ses études l’ont conduite à se former comme hypnothérapeute à l’Institut International d’Hypnose Spirituelle – IIHS du Canada et à recouvrir désormais le rôle de superviseur et d’animatrice de formations d’hypnose régressive de l’Institut.

Parmi les différentes méthodes qu’elle utilise d’aujourd’hui, citons l’hypnose spirituelle, l’EFT, le chamanisme, le magnétisme et autres thérapies énergétiques, celles regroupées désormais sous l’appellation globale de soins holistiques.

 

             Padi a adoré  le livre d’Eugénie


Quelques mots sur les animaux totem

 « Au début des temps la sagesse et le savoir appartenaient aux animaux car Tuawa, l’Un d’en Haut, ne s’adressait pas directement aux hommes. Il envoya des animaux pour dire à l’homme qu’Il se montre à travers les animaux, et que l’homme devrait apprendre grâce à eux, aux étoiles, au soleil, à la lune… car Tuawa parle en et à travers tout. »

(Chef Lekatos-Lesa de la Tribu des Pawnees)

 

De tous les temps, le destin de l’être humain et de l’animal est inscrit dans une dynamique complexe. Rapport souvent difficile ou conflictuel, il est pourtant souvent et heureusement source de collaboration, d’aide, de protection, d’amour réciproque.

Les animaux totem sont là pour nous aider. Il faut juste apprendre à communiquer avec eux. Ils nous livrent des messages, des conseils, des enseignements. Ils nous alertent sur des dangers, nous dévoilent des aspects de notre personnalité, nous éclairent sur certains de nos choix à modifier…

Ce sont les animaux totem qui nous choisissent et non pas nous qui les choisissons. Ils peuvent se manifester dans nos rêves, durant la méditation, dans un rêve éveillé, apparaître de plus en plus fréquemment sur des reproductions…  ou aussi être identifiés par un médium ou un maître de sagesse.  

On mentionne généralement les animaux totem comme appartenant à la culture amérindienne. Certes, mais ils se trouvent non seulement chez les Premières Nations du Canada et des États-Unis mais également chez les Mayas et dans toute l’Amérique latine. Ils jouent un rôle important auprès de nombreux peuples en Asie, (le Loup Bleu en Mongolie par exemple).

Des traces de ce rapport de protection entre l’être humain et d’autres créatures sont rapportées dans la tradition orale et écrite des peuples, depuis la nuit des temps. Dans de nombreuses cultures, à la naissance d’un enfant, lors d’un rituel propitiatoire, ce même enfant était (et est encore) placé sous la protection de l’animal totem du clan, puis de celui qui sera son guide et protecteur.  

Parmi les Totems, en plus des animaux, il est important de se rappeler des Esprits de la Nature, (chez les druides il s’agissait d’un arbre totem), des créatures non humaines comme les elfes, les fées, les lutins, les gnomes, les Devas, les Brownies, les Pixies…

Certains auteurs disent que nous avons un ou deux animaux totem guides chargés de nous accompagner durant toute notre vie et que d’autres animaux totem, selon nos difficultés ou nos besoins, se mettent à notre disposition le temps nécessaire à la solution de notre problème. 

Voyageant entre les Dimensions de la Vie, Eugénie Raynaud a découvert le merveilleux monde des animaux totem. Ces animaux totem l’aident dans sa mission. Elle a eu alors l’idée d’écrire un livre pour les enfants afin de leur apprendre à communiquer avec les animaux totem qui les accompagnent dans leur parcours de croissance. Nous savons que l’enfant parle avec « l’ami imaginaire » et si cet ami était son animal totem ?

J’ai lu ce merveilleux livre, « Oscar et les animaux totems », écrit et dessiné par Eugénie Raynaud et je suis restée sous le charme. Michela Salotti, l’illustratrice italienne de « Padi et l’aventure de la vie », a également écrit et illustré un livre sur ce même sujet « Gli animali Totem » qui a été repris par des associations de parents (GenitoriChannel.it) comme un outil pédagogique utile.

« Oscar et les animaux totems » d’Eugénie Raynaud est un voyage poétique et réaliste en même temps. J’y ai rencontré mon animal totem du moment, le Saumon qui « symbolise la connexion à la Source ». Émerveillée, je me suis laissée conduire, laissant ressentir cette lecture à mon enfant intérieur pour mieux la vivre.

Le livre est composé de deux parties. La première est la narration de la découverte d’Oscar. La deuxième est le Vademecum. En mots simples et agrémentées de jolis dessins, les explications répondent aux éventuelles questions de l’enfant.

Et… cerise sur le gâteau, Eugénie a créé une méditation pour les enfants (mais utile aussi pour les Grands) qui facilite l’entrée dans ce monde merveilleux.

 

Une rencontre avec l’auteure.

Quelques questions que j’ai posées à Eugénie

 

A. C. Eugénie, qui sont ces animaux totem ? 

E. R. Au fil des séances de soins chamaniques et d’expériences dans le monde invisible, j’ai eu la chance de rencontrer les présences magnifiques que sont les animaux totems. Issus de la tradition amérindienne, les animaux totems sont des énergies bienveillantes et aidantes qui nous accompagnent au quotidien. Je me suis rapidement passionnée pour ce sujet car outre la sagesse, l’aide et l’efficacité de ces présences, celles-ci nous relient aux éléments de la nature, à des concepts simples mais pourtant essentiels, qui sont souvent oubliés aujourd’hui. 

A. C. Qui sont les animaux totems ? 

E. R. Nous avons tous la chance d’être accompagnés de plusieurs animaux totems. Celui dont on entend parler le plus souvent est l’animal de clan, ou de naissance. C’est l’animal qui nous ressemble le plus. Il est souvent positionné au même endroit que nous, comme si nous ne faisions qu’un. 

A. C. Comment naît ce livre pour les enfants ? 

E. R. C’est dans cette optique que j’ai écrit et dessiné un livre expliquant ce concept aux enfants (et à leurs parents) : Oscar et les animaux totems.
Oscar est un petit garçon qui va s’apercevoir que dans le monde dans lequel nous vivons, des êtres invisibles et amicaux nous entourent et sont toujours prêts à nous aider. L’histoire est suivie d’un carnet pratique pour apprendre à appeler son totem, le reconnaître et interagir avec lui.
Au travers de la découverte des animaux totems, tradition ancestrale mais très vivante, les enfants et leurs parents vont trouver une autre manière d’aborder la vie, colorée de magie et de joie. 

A. C. Comment faire pour se procurer Oscar et les animaux totems ?

 E. R. Si vous souhaitez acheter ce livre, envoyez-moi un message sur le formulaire de la page Contact de mon site. Le paiement s’effectue par Paypal, virement ou par chèque. Pour chaque livre commandé, je propose d’identifier 1 animal totem, par exemple celui accompagnant l’enfant qui recevra le livre. 

A.C. Quel est le but de la méditation créée à la suite de ce livre ? 

E. R. Pour accompagner les petits et les grands dans cette belle découverte, j’ai créé une méditation pour aller à la rencontre de son animal totem. Accessible dès 5 ans, cette méditation guidée de 10 minutes permet de retrouver un état de tranquillité propice à la rencontre de son animal totem. Elle peut-être faite en accompagnement de l’histoire ou indépendamment, comme une première approche vers cet univers. 

Format A5 – 56 pages couleur – Couverture cartonnée
Prix : 17€ (+ 5€ de frais d’envoi)

Le lien à la méditation : https://youtu.be/RFuARwTKEBY

Le lien au site d’Eugénie Raynaud où, à la rubrique CONTACT se trouve le module pour commander le livre : http://eugenieraynaud.com/index.html

 

Suivez-nous :

Quelques adresses où envoyer Padi

Vous avez décidé de participer et je vous remercie !

Vous ne savez pas où faire envoyer « Padi et l’aventure de la vie » ?

Voici des adresses. J’en ajouterai successivement…

Rappelez-vous que vous pouvez aussi offrir ce livre à la bibliothèque d’une école que vous connaissez, à une association qui s’occupe d’enfants, à une paroisse de votre choix….

 

 

 

 

 

 

Frédéric Sotteau, Directeur
Association Sourire a la Vie
153 Place de l’Estaque
13016 Marseille
0981481691

Dr François Larue
USP de l’Hôpital de Bligny
Rue de Bligny
91640 Briis sous Forge

Beatrice Flegeo-Lawson, Kinesithérapeute
Hôpital Cognacq Jay
15 Rue Eugène Millon
75015 Paris

Sylvie Ruffin, psychologue
Réseau de soins palliatifs Yvelines Sud – GCS-REPY
13 Rue Pasteur
78120 Rambouillet

Madame David Directrice
Hôpital  Philippe Dugue
1 Rue Jean Mermoz
78460 Chevreuse

Marie-Odile de Vaugrigneuse
Jalmalv Paris – Ile de France
5 Rue de Crimée
75019 Paris
01 40 35 89 42

 

Nos amis Belges ont adhéré avec enthousiasme à ce beau projet. Voici les contacts pour offrir Padi à leurs équipes :

 

Mme Bernadette Lenaers infirmière en chef
Salle 400 SP Site du Valdor
145, Rue basse-Wez
4020 Liège
Belgique

Mme Isabelle Charlier
L’Aquarelle Unité SP
Chbah Waremme
2 Avenue de la Résistance
4300 Waremme
Belgique

Mme Dominique Briard Infirmière coordinatrice
et  Mme Isabelle Segers infirmière

Delta equipe de soutien SP
10-12 Bd de lOurthe
4032 Chênée
Belgique

Mme Marie-Paule Ernotte
Unité de SP
Clinique Notre Dame
4, Rue Basse Hermalle
4681 Hermalle /s Argenteau
Belgique

Mme Catherine Leclercq Psychologue et coordinatrice
Plateforme SP Verviers
4, Rue de la Marne
4800 Verviers
Belgique

Pour commander le livre, cliquez  sur la photo ci-dessous ! Merci.

Suivez-nous :

Comment faire pour participer à la Campagne de Solidarité Été 2018 « J’offre Padi à un enfant en difficulté ? »

1.Allez sur Amazon pour acheter le livre.
Cliquez sur la photo ci-dessous

Cliquez sur « ajouter au panier »

Le prix est 18,00 Euros plus 0,01 Euro pour les « Frais et délais de livraison en France métropolitaine et à Monaco Gratis ». Si vous êtes client Amazon Prime pas de frais de livraison.

 

2. Mettez l’adresse postale d’expédition du destinataire. S’il s’agit d’une structure (hôpital, centre de réhabilitation, association, bibliothèque, école…) spécifiez le service, ou mieux encore, le nom de la personne de référence, à qui destiner le livre.

 

3. Choisissez le mode de paiement

 

4. Dans la partie 3 de votre commande « Vérification et validation de votre commande »

Cliquez sur « Ajouter des options cadeau »

C’est dans ce cadre que vous pouvez écrire un message au destinataire pour expliquer votre geste de solidarité. Ajoutez votre nom et votre adresse mail (si vous ne le faites pas ici, l’envoi sera anonyme et ce serait dommage…)

Cette option est GRATUITE.

Ne cliquez pas sur l’option « Emballage cadeau » car elle est payante et c’est inutile.

 

5. Cliquez sur « acheter » et c’est fait !

 

6. Envoyez-moi un mail (amanda.castello2010@gmail.com) ou écrivez dans les commentaires sur Amazon et sur la page FaceBook de Padi et l’aventure de la vie à qui vous avez offert ce livre. Ce sera important pour le faire savoir à d’autres potentiels donateurs. MERCI !

Si vous ne savez pas à qui envoyer votre cadeau, dites-moi le nom de votre ville ou de votre région et je vous enverrai des propositions avec adresses et noms de personnes de référence.

 

Suivez-nous :

J’offre Padi à un enfant en difficulté !

 

Cet été, vous allez partir en vacances, ou vous êtes peut-être déjà en vacances, mais il y a de nombreux enfants qui ne pourront pas vivre cette belle expérience. Pourquoi ? Parce qu’ils sont malades, hospitalisés dans un centre pour enfants handicapés, dans un centre d’accueil avec d’autres enfants qui ont souffert de maltraitance, dans des communautés pour enfants dits difficiles…

Et si chacun d’entre nous décidait d’offrir un exemplaire de « Padi et l’aventure de la vie » à envoyer ou  à porter dans une structure de son choix ? 

Un livre interactif pour comprendre, affronter et gérer les phases du cycle de la vie. Un livre qui emmène les jeunes lecteurs et lectrices dans de belles découvertes de la nature. Un livre qui suscite l’amour et le respect des animaux. Un livre-ami pour ne plus se sentir seul/e, avoir confiance en la vie et en soi-même…

Lire avec un enfant c’est un bienfait pour l’enfant mais aussi pour l’adulte. C’est un don de soi, un échange, un partage. C’est lui ouvrir les portes de la connaissance, mais avant tout celles de votre cœur. C’est un visa de confiance, un contrat d’amour signé entre l’enfant et vous. C’est un modèle à suivre, un apprentissage. C’est la découverte des mots, la traduction des émotions en paroles, en phrases, en silences, en rires. Lire c’est apprendre à se sentir bien avec soi-même. C’est découvrir le monde magique de la lecture. C’est faire du livre un ami. C’est garder le souvenir de l’adulte qui le premier nous aura fait pénétrer dans la merveilleuse planète des livres.

 

 

Il vous suffit de le commander sur Amazon qui en 48 heures le délivrera en votre nom

 

Pour favoriser cette opération j’ai décidé de faire une super promotion en passant le prix officiel de « Padi et l’aventure de la vie » de 24.99 Euros à 18 euros = 7 euros de réduction !

Cette promotion sera active jusqu’à la Rentrée, disons jusqu’au 10 septembre 2018.

Je vous demande seulement de me faire savoir à quelle structure vous avez fait envoyer « Padi et l’aventure de la vie » :

amanda.castello2010@gmail.com

Une belle action pendant vos vacances dont je vous remercie déjà.

 

Bonnes vacances à toutes et à tous.

Amanda Castello

Suivez-nous :

Un projet pilote « la compréhension de la douleur chez les enfants et les adolescents »

Il y a quelques années, en Italie, l’Association A.R.T. que j’ai fondée après la mort de mon mari des suites d’un cancer généralisé, a promu un projet pilote en créant une règle pour mesurer la douleur. Cette règle s’appelle « Règle Padi-A.R.T. pour mesurer la douleur ». Son nom a été déposé.

 

 

Quel était le but de cette recherche ?

Le thème de la douleur est beaucoup plus fréquent chez les enfants et les adolescents que nous ne le croyons. Par expérience directe, ou à cause du vécu de personnes qu’ils aiment, les jeunes se posent de nombreuses questions sur le sens de la douleur, son inéluctabilité et les moyens de la combattre.

Travaillant en soins palliatifs et accompagnement à la fin de la vie, j’ai donc entendu cette demande et me suis intéressée quant à la façon de l’aborder. J’ai utilisé différents instruments pour aider les jeunes à exprimer leurs doutes, leurs questionnements, leurs peurs. Le but était aussi de donner des outils pédagogiques aux adultes – famille, enseignants – afin d’affronter le problème de la douleur sans jamais l’éviter ou la banaliser.

Le livre « Padi et l’aventure de la vie », que désormais vous connaissez bien, en fait partie. Mais aujourd’hui je veux vous dire quelques mots sur cette règle que j’ai créée pour mesurer la douleur. C’est un instrument extrêmement utile. Je vous ai raconté une anecdote sur l’utilisation de cette règle par un enfant dans la vidéo que vous avez peut-être déjà vu sur Facebook et que vous trouvez ici à la fin de cet article.

 

Francesca, notre formatrice-bénévole explique le fonctionnement de la règle
dans une classe mixte de jeunes de 12/13 ans

 

Hypothèses de recherche

 Nous savons que la douleur est perçue différemment car empreinte d’une grande partie subjective mais qu’il est possible de la mesurer avec les instruments adéquats. Partout, l’attention au phénomène de la douleur se développe avec, en parallèle, des études pour trouver des solutions à ce grave problème. Malheureusement, il manque une réelle prise de conscience et une connaissance de la douleur, encore trop souvent banalisée ou même ignorée.

Peut-on améliorer la propre prise de conscience du phénomène douleur ? Est-il possible de donner une valeur concrète et numérique en mesure de définir une correcte perception de la douleur ? Mesurer la douleur et la tenir contrôlée permettrait-il de ne plus la sous-évaluer ? Sensibiliser les enfants et les adolescents peut-il être un facteur utile de prise de conscience et de développement de notre société vers une compréhension de ce phénomène afin d’atteindre de meilleurs résultats dans la lutte contre la douleur inutile, comme l’a définie l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé ?

 

 

Voici quelles ont été les hypothèses à la base de la recherche que j’ai créée pour l’Association Paulo Parra pour la Recherche sur la Fin de Vie et les instruments utilisés.

La Grille Padi-A.R.T. a été proposée aux élèves d’une classe qui revêtait le rôle d’échantillon-témoin de cette recherche et la Règle Padi-A.R.T. pour mesurer la douleur.

Le monitorage a duré quatre semaines pendant lesquelles les enseignants ont aidé leurs élèves à comprendre et à remplir cette grille.

Chaque case (une par jour) avait comme but de signaler le niveau de douleur perçue (l’indication était fournie par un chiffre). Par exemple : lundi, au premier contrôle (à 8h30 du matin), ma douleur est forte. La valeur numérique indiquée : 7,8. L’après-midi (à 17h), ma douleur est intense : 9.5. et ainsi de suite. Le contrôle s’est fait sur cinq jours (du lundi au vendredi) et a impliqué plusieurs classes.

À la fin de la période les enseignants ont répondu à quelques questions qui nous ont permis de comprendre si l’utilisation continue et méthodique de la règle avec leurs élèves les avait aidés à :

  1. Améliorer la perception de la douleur individuelle, en contribuant ainsi à avoir une plus grande conscience de la subjectivité de la douleur.
  2. Contribuer à porter une plus grande attention à la douleur de l’autre.
  3. Améliorer la communication de la perception douloureuse avec les proches.
  4. Améliorer la communication de la perception douloureuse avec le propre médecin de famille.
  5. Vérifier les effets éventuels sur le traitement de la douleur en objet.
  6. Permettre un rapport plus naturel avec la douleur.
  7. Favoriser une plus grande écoute et une plus grande conscience de la douleur, en contribuant ainsi à une transformation culturelle de la société à partir des plus jeunes.

Avec des enfants de 6/7 ans dans une école de Pavie.
Nous avons fabriqué des marionnettes qui se servaient de la Règle,
puis les enfants s’y sont mis à leur tour

 

Conclusions

Sans détailler ici les résultats de cette recherche, il me semble important de signaler aux familles, enseignants ou aux personnes intéressées par ce sujet l’intérêt des jeunes pour cette recherche.

L’expérience a constaté que les enfants, dans ce cas de 8 à 14 ans, ont parfaitement réagi à la proposition et ont participé avec sérieux et responsabilité à cette expérience. De plus, un effet positif sur eux-mêmes et à l’intérieur du cadre familial a été observé. Ils se sont démontré beaucoup plus à l’écoute de la souffrance de leurs proches et en particulier aux manifestations de douleur.

Celle-ci n’était plus considérée comme « un mauvais coup du sort », une « punition » ou un « phénomène lié au hasard »,  « incompréhensible et impossible à prévenir et à gérer », comme ils l’avaient décrite au début de la recherche,  mais comme une situation à observer, comprendre, analyser, verbaliser, transmettre à l’autorité compétente et à accompagner pour enfin « trouver une solution qui probablement existe ».

Les jeunes ne sont pas indifférents et si nous sommes capables de les impliquer dans cet aspect spécifique de la lutte contre la douleur, il est probable que demain notre société entière sera beaucoup plus attentive à ce sujet et sera donc en mesure de faire de gros progrès pour éradiquer la douleur inutile.

Suivez-nous :