Image

Mes Projets pour enfants et adolescents

Dans le cadre de mes activités dans le domaine de l’Accompagnement et des Soins palliatifs, j’ai pu constater comment les drames vécus par les adultes affectaient les enfants et les adolescents, laissés souvent seuls à gérer ces bouleversements dans leur vie. Les « Grands », souvent trop pris par leur propres problèmes à résoudre, ne disposent pas du temps, de la sérénité nécessaires pour se mettre à l’écoute des plus jeunes. De là, sont nés différentes activités, conférences, articles et livres dont « Padi et l’aventure de la Vie ».

 

solitude_enfant_deuil_mort

Accueillir la solitude de l’enfant et ses questions

Soutien individuel

L’important pour un enfant est d’avoir l’intime conviction qu’on lui dit la vérité.

L’enfant est curieux de nature. Sa curiosité correspond tout d’abord à un besoin profond d’être rassuré. Le raisonnement d’un enfant se construit sur la loi de cause à effet.

Pour pouvoir retrouver son équilibre, violemment déstabilisé par la mort d’un de ses proches, il est indispensable de l’écouter, puis de lui expliquer ce qu’il vit et ce qui ébranle son univers avec des mots simples, vrais, en accord avec son niveau de développement.

La vérité apaise. Les non-dits angoissent.

 

Groupes de soutien pour les jeunes
Contrairement à ce que les adultes pensent, les enfants ont un rapport plus immédiat et direct avec leur propre souffrance. Ils ont des questions et veulent des réponses. Ils vivent des émotions nouvelles qu’ils ne comprennent pas et ont besoin d’être confortés sur la normalité de leurs sensations. Le groupe de soutien est construit sur la base de l’âge. Il est normalement destiné aux préadolescents et aux adolescents. La parole est un outil pour les plus grands. Les plus petits préfèrent s’exprimer avec d’autres outils comme ceux proposés dans les ateliers de soutien.

 

Ateliers

Dans les ateliers, on peut apporter son Doudou

Nombreux sont les outils pédagogiques mis à disposition des enfants. Des techniques diverses sont présentées : dessins, collages, jeux, masques, mimes, marionnettes, chants, danses, mouvement, cris, déguisements, maquillages mais aussi des pratiques comme la méditation, le despacho des Andes, les Mantras… Ces ressources permettent de laisser parler le cœur, d’exprimer les émotions les plus fortes. Rien n’est anormal ou interdit. Rien ne doit obéir à des règles.
La seule règle est le respect de soi et des autres.

 


Padi à l'école

Parcours dans les écoles
Depuis l’année 2000, une expérience a été mise en place dans différentes écoles d’Italie, avec des petits de six ans jusqu’aux plus grands de dix-neuf ans. Le programme a pour nom ©Padi, les mots murmurés (©Padi, Parole Discrete). Des enseignants, ou même des jeunes par l’intermédiaire de leurs parents ou des responsables de leur école, ont sollicité une intervention pour les aider à résoudre le climat de tension en classe après la mort de l’un des leurs. Ce programme a permis la manifestation des émotions, de dénouer les tensions, d’effacer le sens de culpabilité, de partager sereinement l’expérience vécue et de construire une solidarité entre les acteurs, élèves et enseignants.

 

adolescente_enfant_deuil_mort

Ce sont parfois les adolescents qui demandent de l’aide pour gérer leur deuil