Image

Archive for 8 mars 2018

Nous sommes le 8 Mars et Padi veut vous parler

 

Je suis votre amie Padi et peut-être vous demandez vous pourquoi je viens vous parler aujourd’hui, 8 mars, de la journée internationale des femme ? J’ai bien dit « Journée des femmes » et non « la fête des femmes » !  Je ne parle pas d’offrir des fleurs, des chocolats, ou d’aller faire la fête entre femmes. Amanda dit toujours que ça c’est une récupération de la société. Elle m’a bien expliqué la différence. C’est trop facile de résoudre les problèmes avec un bouquet, un cadeau ou une invitation, juste pour un soir.

Une journée internationale, m’a-t-elle expliqué, est une occasion pour faire un bilan, observer les victoires et comprendre les défaites sur un sujet spécifique. Ici nous parlons des femmes. La petite fille que je suis est loin d’être indifférente aux événements. Toutes les petites filles et les petits garçons, les adolescentes et les adolescents sont parfaitement au courant de ce qui se passe autour deux ils entendent les grands, ils assistent à des scènes violentes non seulement aux informations diffusées à la télévision mais aussi dans leur école, dans leur quartier… Ne croyez-vous pas qu’entendre parler du harcèlement de leur maman, des amies de leur maman n’est pas un sujet qui trotte dans la tête, dont on rêve parfois la nuit, dont on ne comprend pas toujours le pourquoi mais on assiste aux effets. Les petites filles aussi se posent des questions. Est-ce qu’elles aussi quand elles seront grandes, elles subiront les mêmes agressions?

Moi Padi, j’aimerais que les petites filles et les petits garçons puissent vivre en bonne harmonie. Moi Padi j’aimerais qu’il n’y ait pas de différences entre nous.

Moi Padi, quand je serai grande, je voudrais pouvoir me promener dans les rues sans peur.

Moi Padi, quand j’aurai un travail, je voudrais être respectée comme devraient être respectées toutes les mamans et leurs copines.

Moi Padi…. Je voudrais tellement de belles choses pour ma génération et celle de mes futurs enfants mais c’est votre responsabilité car je suis encore trop petite.

Grosses bises à toutes et tous.

Votre amie, Padi

Le 8 mars 2018

 

Suivez-nous :